Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Autour du Mont-Sainte-Odile

Le Tympan roman de la Chapelle de Meistratzheim

23 Février 2014 , Rédigé par PiP, vélodidacte Publié dans #lieu

Typan de la Chapelle Saint AndréLa chapelle du cimetière de Meistratzheim recèle un tympan roman de belle facture. Au centre, le Christ bénit l’assistance. Il porte une auréole ornée d’une croix, et tient un livre dans sa main gauche. Le Christ est assis sur un trône, les montants du siège représentent des tours avec leurs baies. Sous ses pieds, l’eau semble sourdre et s’écouler. Il s’agit du Christ de l’Apocalypse de Jean.
‘Puis il me montra un fleuve d’eau vive, brillant comme du cristal, qui jaillissait du trône de dieu et de l’agneau.’ Apo 22,1
Le Christ est entouré de deux personnages. A sa gauche, un évêque auréolé utilise l’extrémité de sa crosse pour écraser un serpent. A sa droite, se tient une sainte. Ces deux saints pourraient être les premiers patrons de l’église de Meistratzheim. On a cité Saint Benoît et Sainte Scolastique, sa sœur.
Ces trois figures principales sont situées sous les arches romanes séparées par des colonnes à chapiteaux sculptés. Deux petits personnages agenouillés complètent l’ensemble, il s’agit vraisemblablement des donateurs du tympan.

 

Typan de la Chapelle Saint André

Typan de la Chapelle Saint André

L’ancienne église Saint André

La chapelle du cimetière a remplacé l’ancienne église du village dédiée à Saint André. Le tympan devait orner une des portes de l’édifice. A la vue de ses dimensions, (Ht. 110 cm – LargTypan de la Chapelle Saint André. 175 cm ) ce pouvait être un portail latéral. Selon Foesser, le tympan a été transféré en 1721 à l’intérieur de la chapelle et encastré en 1939.
Réalisée dans un grès rose très fin, la sculpture dans son style et dans ses détails ne se rapproche pas des ateliers de sculpteurs de l’époque : Andlau, Eschau et Rosheim. R. Will propose la date de 1220. Ses successeurs, Muller Dietrich et Braun, proposent une datation plus ancienne : 1170-1190.

Illustrations

  • Tympan roman, intérieur de la chapelle, à droite de l’autel
  • Christ, extérieur de la chapelle, côté Nord
  • Fenestron, façade nord

Sources

  • J. Foesser, Meistratzheim eine Lokalchronik, 1939
  • R. Will, Répertoire de la sculpture romane en Alsace, 1955
  • J.P. Fuhry, Sculpture Romane en Alsace, 2002
  • S. Braun, Alsace Romane, 2010

Balade

On peut aisément rejoindre Meistratzheim par le réseau de pistes cyclables .(via Niedernai, en longeant l’Ehn, au départ d’Obernai. Le cycliste poussera jusqu’au Bruch d’Andlau pour admirer le vieux calvaire renaissance au bord de la rivière. Retour conseillé par Valff et son ‘tireur d’épine’.

Les évolutions du nom de Meistratzheim

Typan de la Chapelle Saint AndréLes documents anciens permettent de tracer l’évolution du nom du village du Ried.

  • Chartres en faveur de l’abbaye de Wissembourg au VIIIème siècle, avec les noms Maistresheim, Meisteresheim, Meistratesheim
  • Chartre de 828 : échange de terres entre le comte Erchengaire et l’abbaye de Schwarzach : Mustridesheim
  • Chartre de 880 de Sainte Richarde : ce texte mentionne des terres à Meitresheim 
  • Charte du comte Hugues, fondateur de l’abbaye d’Altorf, concerne des biens sis à Meistersheim. Fin Xème
  • Chartre de 1031 : don de Bertha de Brandenbruoch à Ebermunster d’un bien sis à Meisteresheim

( Source : J.GYSS )

 

Commenter cet article