Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Autour du Mont-Sainte-Odile

Escapade à Saint-Quirin

5 Juillet 2014 , Rédigé par PiP vélodidacte Publié dans #petits riens

Pour l’été, nous élargissons le cercle de nos petites histoires dans le passé et dans les Vosges. Nous vous proposons des escapades un peu plus éloignées du Mont-Sainte-Odile, mais toujours dans le même esprit : invitation à la promenade et recherche d’anecdotes historiques. Aujourd’hui : Saint-Quirin.

Qui était Quirin ?

Escapade à Saint-Quirin Son histoire se déroule à Rome une centaine d’années après la naissance du Christ. Hadrien est alors empereur et Alexandre est l’évêque de Rome. L’empire romain atteint son apogée, il s’étend de l’Écosse au Sahara, de la Mer Noire au Soudan. Éternel voyageur, Hadrien parcourt l’empire qu’il organise sagement, il fait édifier de nombreux temples dédiés aux dieux romains, se consacre à la littérature et à ses amours pour les jeunes hommes. L’empereur Hadrien n’aime pas les chrétiens Lorsqu’il apprend que le préfet de la ville Hermès s’est converti, prêche la nouvelle religion et fait baptiser de nombreux disciples, il dépêche sur place un de ses conseillers les plus proches, Aurélien, pour remettre un peu d’ordre dans sa capitale. Aurélien, brutal, fait jeter l’évêque Alexandre et Hermès en prison et les couvre de chaînes. Quirin est alors un jeune tribun et c’est lui qui assume la garde des deux prisonniers.
Quirin est ému par la déchéance du préfet, il tente de ramener Hermès à sa foi d’origine et surtout à la raison. Mais loin d’y parvenir, c’est lui, suite à un miracle, qui finit par être convaincu par ses prisonniers. Sa fille Balbine est affligée des écrouelles. Alexandre demande à la rencontrer, impose ses chaînes sur les lésions de la jeune fille et Balbine est guérie. Fichtre ! Quirin était tout d’abord fort incrédule, on peut le comprendre, mais il demande aussitôt le baptême. Alexandre baptise tous les prisonniers de la prison et Quirin fait ouvrir les portes des geôles.
Escapade à Saint-Quirin Bien sûr, la réaction d’Aurélien est des plus violentes. Il fait couper la langue de Quirin qui cherche à le convertir. Puis le soumet à la torture du chevalet. Quirin continue son discours malgré les mutilations. Aurélien lui fait alors couper les mains, puis le fait décapiter. Le corps est jeté aux chiens. Quant aux prisonniers convertis, ils sont noyés en mer !
Les chrétiens recueillent le cadavre de Quirin qui est enterré dans le cimetière de Prétextat sur la voie Appienne.
Dans son livret, Vagner donne la date exacte de ces événements. C’était le 30 mars de l’an 132.
Balbine sort guérie et indemne de cet épisode. Elle reste fidèle à sa nouvelle foi et deviendra une sainte de l’Eglise. Aurélien, lui, sombrera dans la folie et mourra dans d’affreux tourments ( La légende de Quirin rapportée par Voragine dans la Légende Dorée fourmille de détails étonnants.)

Pourquoi Quirin est-il vénéré dans les Vosges ?

Mais que vient faire un tribun romain dans nos Vosges et comment ses reliques sont-elles arrivées dans un petit village de Lorraine ? Nous avons raconté sur ce site comment le pape alsacien Léon IX avait installé Saint Cyriaque à Altorf. Comment Chrodegang, évêque de Metz avaient translaté de Rome les reliques de Saint Gorgon et de Saint Nabor. Nous sommes alors vers l’an mil et l’Eglise cherche par l’exposition des restes des saints dans de magnifiques reliquaires à fortifier la foi des fidèles, à créer des lieux de pèlerinage et peut-être aussi à obtenir des dons pour financer ses églises. Sur le Mont-Sainte-Odile, le tombeau d’Odile et la Croix de Niedermunster attiraient de nombreux croyants.
Le cas de Quirin est plus étonnant encore. Il est raconté en détail par Vagner dans le fascicule déjà cité.
Escapade à Saint-Quirin Nous sommes en 1049, Geppa est abbesse de Neuss, dans un couvent situé près de Cologne. C’est déjà une femme âgée lorsqu’elle entreprend un voyage à Rome pour rendre visite au Pape Léon, son frère. (D’autres chroniques disent son oncle ). Geppa est une femme de son temps, à la recherche de reliques pour la gloire de son monastère de Neuss. Elle obtient, difficilement, de son auguste parent les reliques de Saint Quirin et de sainte Balbine et entreprend le long voyage de retour.


Escapade à Saint-Quirin Selon Vagner, la bonne abbesse souhaite faire étape au château familial de Dagsbourg ( le Dabo ) : Geppa et Léon sont des Eguisheim. On ne sait pas pourquoi Geppa a évité l’Alsace et est passée par la Lorraine. Toujours est-il que le convoi fait étape dans cette petite vallée des Vosges, à proximité de l’ermitage de Godel, qui appartient à l’abbaye de Marmoutier. Le lendemain, impossible de déplacer le cercueil de Quirin pour le charger sur les mules ! Le reliquaire reste comme cloué au sol malgré les efforts de l’escorte de Geppa. L’abbesse décide d’abandonner le cercueil sur place et repartira vers Neuss en emportant seulement la tête de Quirin. Curieusement Geppa prendra également la tête de Balbine, qui n’avait pourtant pas été décapitée par Aurélien. Une petite chapelle est édifiée au sommet de la colline sur l’emplacement de l’ermitage Godel pour accueillir les corps des deux saints. C’est le début du pèlerinage de Saint Quirin dans les Vosges.

Le prieuré de Saint Quirin

Escapade à Saint-Quirin
Escapade à Saint-Quirin
Escapade à Saint-Quirin
Escapade à Saint-Quirin

 Un siècle plus tard, le comte de Dabo fonde le prieuré au pied de la colline. Détruit lors de la guerre de Trente Ans, comme la Chapelle Haute, le prieuré fut reconstruit au dix-huitième siècle, ce qui explique sa forme actuelle. Une source miraculeuse jaillit dans ses jardins. L’eau de cette source et l’intercession auprès de Quirin et de Balbine permettent de guérir des écrouelles les plus tenaces. Le registre des guérisons avérées a fort malheureusement disparu lors de la Guerre de Trente Ans et n'a pas été renouvelé. Mais Vagner cite cependant plusieurs cas fort édifiants.

Balade à Saint-Quirin

Saint-Quirin est un village magnifique, calme et attachant. Les tours et les clochers du prieuré sont cernées de verdure, le village accueillant et fleuri. La Chapelle Haute domine le site lové dans le creux de la vallée. Les nombreux sentiers du Club Vosgien permettent de découvrir les alentours : la grotte des Bacelles , la nécropole gallo-romaine de la Croix-Guillaume. N’hésitez pas ! La marche est facile, peu de dénivelée.
Et puis, quand vous serez là-haut, faites comme Geppa une étape au Rocher de Dabo. On y mange bien dans un cadre exceptionnel.

Sources

  • J. de Voragine, La Légende Dorée, ~1260
  • Vagner, Conversion et martyre de saint Quirin et de sainte Balbine, sa fille, 1847

Illustrations

  • Escapade à Saint-Quirin Le retour de Geppa à Neuss, PiP
  • Photographies du village de Saint-Quirin, PiP
  • La source miraculeuse, PiP
  • Vitrail de Quirin de la Chapelle Haute, PiP
  • Reliquaire de Quirin, église du prieuré, PiP

 

Cet article écrit sur une idée de randonnée des

Amis du Mont-Sainte-Odile.

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Alix 1 02/11/2014 22:34

tu ne m'as pas proposé cette balade en vélo cet été? l'eau (miraculeuse ou pas ) ça désaltère

Pip 03/11/2014 09:08

Obernai Saint-Quirin, çà fait une longue, longue balade, avec deux beaux cols à grimper !

Claire 28/07/2014 11:06

Toujours très étonnantes ces histoires de Saints et Saintes...
De belles photos ...
Quirin et Balbine de bien beaux prénoms, originaux, y penser pour les futurs petits enfants !
Claire.

PiP 29/07/2014 11:31

Merci à ma fidèle lectrice... Elle ne sera pas déçue par le nouvel article dédié à Florent. Prénom fort sympathique lui aussi... il évoque les fleurs!

maman evelyne 06/07/2014 08:11

voui voui, j aurais peut etre du en boire de cette eau miraculeuse !
on pourra y retourner.
bravo pour cet article...

PiP 06/07/2014 18:02

L'eau ne guérit que les écrouelles ! pas les genoux ensanglantés! Mais, bon, çà ne pouvait pas te faire de mal.
écrouelles : adénite cervicale chronique d'origine tuberculeuse, abcès qu'elle provoque.
syn. : scrofule