Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Autour du Mont-Sainte-Odile

Petite visite d’automne aux ruines de Niedermunster

8 Octobre 2014 , Rédigé par PiP vélodidacte Publié dans #lieu

Voilà bien des siècles, Odile a créé deux couvents sur le Mont-Sainte-Odile. Hohenburg est aujourd’hui nommé Sainte-Odile. Perché au sommet du Mont, il reçoit chaque année des milliers de visiteurs. Le renom d’Odile, les murs de l’ancienne abbaye et les terrasses qui dominent la plaine d’Alsace, attirent un public toujours plus nombreux. Niedermunster, niché dans le creux du vallon, est aujourd’hui oublié. En voici quelques images.

Niedermunster, le couvent d’Edelinde de Landsberg

Ruines de NiedermunsterLes ruines perdues et délaissées que nous admirons aujourd’hui sont celles du couvent roman magnifique que nous devons à Edelinde de Landsberg. Le couvent initial, celui d’Odile, avait été détruit lors de la conquête de l’Alsace par les premiers Hohenstaufen, sous Frédéric le Borgne. Edelinde a été nommée abbesse sous Frédéric Barberousse. Au douzième siècle, au moment où Herrade de Landsberg rédigeait l’Hortus et faisait de Hohenburg l’abbaye phare de l’Alsace, Edelinde refondait le Monastère du Bas, Niedermunster. Nous avons raconté l’histoire de ce lieu dans plusieurs articles, ainsi que la légende de la Croix de Niedermunster. ( Cliquez sur le lien ). Aujourd’hui, nous nous bornerons à une promenade dans les ruines de Niedermunster.

La nef de Niedermunster.

L’abbatiale Niedermunster mesurait plus soixante mètres de long, la largeur à hauteur du porche atteignait 24 mètres. Le cloître roman, adossé à l’église, comportait des galeries de plus de vingt mètres. L’ensemble de l’abbaye a été construit en une seule campagne, semble-t-il. Les bâtiments étaient en pierres de taille, et l’exécution en fut très soignée. L’église actuelle du Mont-Sainte-Odile ne mesure qu’une trentaine de mètres environ. A l’époque les deux couvents rivalisaient, Hohenburg se prévalait du tombeau d’Odile, Niedermunster se glorifiait de sa fameuse croix reliquaire. Les deux abbesses se disputaient les dons, les visiteurs illustres, elles multipliaient les procès.

La nef de Niedermunster
La nef de Niedermunster

La nef de Niedermunster

L’abbatiale de Niedermunster comportait trois nefs qui reposaient alternativement sur des piliers et des colonnes. La même alternance se retrouve dans l’église Saints-Pierre-et-Paul de Rosheim. Les deux édifices sont contemporains.
Au centre de la nef principale, la belle vasque romane aujourd’hui exposée sur les terrasses du Mont, recevait les eaux de la source toute proche.

Ruines de NiedermunsterLa crypte de Niedermunster

La vaste crypte de Niedermunster fut rarement égalée dans ses dimensions. Elle était accessible par deux escaliers situés dans les croisillons du transept. La crypte se composait de cinq nefs de six travées, qui s’étendaient jusque sous le chœur de l’église.

La crypte de Niedermunster
La crypte de Niedermunster
La crypte de Niedermunster
La crypte de Niedermunster

La crypte de Niedermunster

Le narthex de Niedermunster

Le porche était encadré de deux tours de base carrée comportant deux escaliers hélicoïdaux inversés. Au centre du porche, une vaste tribune dominait la nef de l’église. C’est aujourd’hui la partie la mieux conservée des ruines. Le promeneur, les rares jours d’ouverture du site, peut gravir les deux escaliers et ainsi admirer l’ampleur de la nef depuis la tribune d’alors.

Les ruines du narthex de Niedermunster
Les ruines du narthex de Niedermunster
Les ruines du narthex de Niedermunster
Les ruines du narthex de Niedermunster
Les ruines du narthex de Niedermunster
Les ruines du narthex de Niedermunster

Les ruines du narthex de Niedermunster

Le site de Niedermunster

Aujourd’hui, le site est délaissé, clos par un grillage soulevé en plusieurs endroits. Le promeneur respectueux des règles ne peut y accéder. Quel dommage ! En Allemagne, au Royaume-Uni, dans les pays du Nord de l’Europe, un tel endroit serait mis en valeur, ouvert à tous, libre d’accès.
Une tonte régulière du site, quelques panneaux pour retracer l’histoire des lieux et préconiser le respect du site, un ou deux bancs, peu de choses en fait, peu de choses pour ramener promeneurs et rêveurs dans ce site magnifique aujourd’hui oublié !
Loin de cette approche, le site, derrière son triste grillage, semble à l’abandon. Les quelques photographies que nous vous proposons montrent pourtant qu’il y a peu à faire. Crypte et nef sont en bon état, seul l’ensemble du narthex est envahi par la végétation. Les arbustes et les lierres poussent sur les deux tours. Le mal n’est pas grand à ce jour, mais il est temps d’agir. Si les responsables du site me confiaient les clefs, je suis prêt à faire le nécessaire !

Ruines de Niedermunster

 

La chapelle Saint-Nicolas

A deux pas, en aval de l’abbatiale, la chapelle Saint-Nicolas donne une image plus positive de Niedermunster.

 

Le site a été débroussaillé l’an passé par les Amis du Mont Sainte Odile. La végétation envahissante a été éliminée rendant à la chapelle son aspect d’antan. Un joyau dans un écrin de verdure !


( Pour en savoir plus sur Saint-Nicolas, cliquez sur le lien )

 

Ruines de Niedermunster

Ruines de Niedermunster

Aquarelle de Fernand de Dartein, collection particulière, 1906

Aquarelle de Fernand de Dartein, collection particulière, 1906

Commenter cet article

Alix 25/10/2014 22:24

C'est magnifique viel homme!
Mes respects au photographe!

PiP 26/10/2014 08:58

L'appareil photo n'est pas mal.... et puis, j'ai enfin lu le mode d'emploi, et je fais des efforts... Quand passes-tu par chez nous?

Francois 20/10/2014 16:46

A quelle période l'abbaye a-t-elle été abandonnée ? On imagine bien qu'une fois la croix perdue, l'abbaye a perdu du prestige, mais Hohenbourg a également été pas mal pillé... Le tombeau de Sainte Odile actuellement visible est-il encore l'original ?
Ha, on a des éléments de réponse dans un autre article : http://autour-du-mont-sainte-odile.overblog.com/niedermunster-l-abbaye-ruinee

PiP 20/10/2014 18:33

Niedermunster n'a pas été abandonnée suite à la perte de la Croix Reliquaire ! Mais suite à un immense incendie au XVIème siècle. A cette occasion la Croix fut transférée à Molsheim, puis brûlée lors de la Révolution. Je raconte cette histoire ailleurs dans le blog.
La chapelle Ste Odile fut reconstruite dans la forme actuelle à l'époque baroque. Seule la colonnade de la galerie est romane ! Le catafalque est baroque, le cercueil lui-même est beaucoup plus ancien. Sans doute fut-il le premier cercueil d'Odile. On peut l'admirer à travers les grilles de la chapelle.

senegal 16/10/2014 14:38

merci pour ce partage