Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Autour du Mont-Sainte-Odile

Châteaux de grès, châteaux de granite

14 Janvier 2015 , Rédigé par PiP vélodidacte Publié dans #chateau

Châteaux de grès, châteaux de granite

Les châteaux du Mont-Sainte-Odile sont de grès ou de granite. Deux matériaux bien différents! Le rendu des forteresses est certes changé suivant la pierre utilisée, formes, couleurs. On peut aussi supposer que le travail des carriers était tout autre. Dans les Vosges du Nord, le grès affleure partout, cette pierre facile à débiter fut naturellement utilisée par les bâtisseurs du moyen âge. Plus au sud, nous avons à faire avec le socle de granite, et nos anciens ont du s’adapter. Le Mont-Sainte-Odile se trouve à la limite des deux roches, d’où un paysage castral contrasté.
 

Grès des Vosges

La carte présentée a été établie d’après les relevés de N. Théobald publiés en 1967 dans la revue de la Société d’Archéologie. La surface occupée par les grès est prépondérante. Monsieur Théobald distingue trois types de roches, qui correspondent à trois couches, érodées de façons différente, selon l’altitude.
Le poudingue de Sainte-Odile couvre le sommet du Mont. Il s’agit de ce grès grossier qui inclut des galets de petite taille : quartz (blanc), quartzites (roses), et schistes (noir). Le poudingue est plutôt dur pour un grés, ce qui explique qu’il ait résisté à l’érosion , malgré sa position sur les hauteurs. Nos lointains ancêtres avaient bien remarqué cette qualité, et c’est en longeant les affleurements du poudingue de Sainte-Odile qu’ils ont construit le Mur Païen.
Au moyen âge, lorsque les seigneurs ont voulu défendre les couvents de Sainte-Odile, les châteaux les plus proches ont été construits sur des éperons de poudingue. Les bâtisseurs ont utilisé la roche trouvée sur place : Dreistein, Rathsamhausen et Lutzelbourg à Ottrott, Birkenfels et Waldsperg (aujourd’hui Hagelschloss) sont des châteaux de grès.
Pour les parties sculptées des châteaux, colonnettes des cheminées, remplage des fenêtres, c’est un grès de grain plus fin qui a été adopté. Ce grès est plus facile à travailler et il ne présente pas d’inclusions.

 

Châteaux de grès, châteaux de granite
Châteaux de grès, châteaux de granite
Châteaux de grès, châteaux de granite
Châteaux de grès, châteaux de granite
Châteaux de grès, châteaux de granite

Châteaux en grès du diaporama : Birkenfels, Dreistein, Guirbaden, Hagelschloss et Rathsamhausen

Granite des Vosges

Lorsqu’on se dirige vers l’ouest ou vers le sud du Mont, les paysages changent rapidement et les premiers granites apparaissent. Les châteaux plus lointains des couvents sont donc en granite. Monsieur Théobald distingue quatre types de granite, que nous serions bien en peine de devoir identifier. Les forteresses prennent alors une teinte plus claire. Les châteaux semblent plus fiers, l’érosion n’ a eu que peu d’effets sur les vieux burgs.
A Andlau, au Spesbourg, les bâtisseurs sont allés chercher du grès pour les remplages des fenêtres. Au Bernstein, la totalité du burg est de granite.

 

Châteaux de grès, châteaux de granite
Châteaux de grès, châteaux de granite
Châteaux de grès, châteaux de granite
Châteaux de grès, châteaux de granite

Châteaux de granite du diaporama : Haut-Andlau, Bernstein, Kagenfels et Spesbourg

Château de Landsberg

Le Landsberg occupe une place singulière au sud du Mont.
Le vieux burg a été construit à la frontière entre les deux roches : le granite d’Andlau, bleu violacé, et le grès vosgien inférieur. Les bâtisseurs ont utilisé au mieux cette position. Les assises et les pierres de blocage viennent du fossé creusé coté montagne : elles sont de granite. Le reste du château est construit en grès : poudingue pour le gros œuvre et grès plus fin pour les fenêtres et autres parements.
Châteaux de grès, châteaux de granite

Sources

Nicolas Théobald, Les conditions géologiques de l’emplacement et de l’organisation du mur païen du Mont-Sainte-Odile, SHABDO 1967

Illustrations

  • Photographie de nos châteaux, PiP, FrP, ElJ
  • Schéma de la géologie du Mont, PiP, selon les relevés de N. Théobald

Vous pouvez retrouver tous les châteaux cités plus haut (et bien d’autres) dans les articles de notre site, sous la rubrique ‘château’.

Pour chacun, nous présentons une anecdote historique et une brève analyse du site.

Le site des Dreistein est notre préféré, nous lui avons consacré onze articles à ce jour.

 

Commenter cet article

Alix 1 20/02/2015 21:46

bravo pour cet article géologique;
Bravo aussi pour l 'orthographe correcte du mot granite.
Je pense que la légende de la carte est imprécise. On peut supposer que les cartouches sont classées par âge du + ancien (en bas , à droite) au plus récent (en haut à gauche), donner les âges (voir Claire) aurait été bien et aussi homogénéiser cette légende ; un étage (Dévonien) y cotoie les
noms de roches
je pense que les gres et poudinges sont permo triasique, les granites doivent être hercyniens, Les diorites? et les schistes anté hercyniens; On peut aussi le mettre en Millions d'années c'est plus parlant pour M tout le monde. Si tu veux je peux chercher

PiP 05/03/2015 18:22

Je ne saurais effectuer une telle tâche. Je suis un béotien en géologie. A part la Balagne Sédimentaire, je ne connais rien. Voici ce que je te propose.Tu travailles le sujet, tu rédiges un petit texte et nous publions un nouvel articles, tous les deux, Oki?

Claire 03/02/2015 19:04

Intéressant...la Pierre, c'est important...n'est-ce-pas ?

Tu aurais pu donner les âges...je vais chercher (certainement Permien pour les grès...)

PiP 03/02/2015 20:58

Difficile de dater les châteaux déjà... alors les grès..... laissons le sujet aux spécialistes!