Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Autour du Mont-Sainte-Odile

Escapade au château de Lutzelbourg

23 Juillet 2016 , Rédigé par PiP vélodidacte Publié dans #chateau

Soyons clairs ! Nous ne sommes pas dans nos chers châteaux d’Ottrott, mais dans les Vosges, au dessus de la vallée de la Zorn, pour une petite visite au château homonyme de notre Lutzelburg ottrottois. Cet autre ‘petit château’, si j’en crois son patronyme, est bâti sur une crête rocailleuse à l’altitude de 322 mètres, dont il épouse la forme irrégulière. Contrairement à ce que son nom suppose, sa superficie est importante, les ruines imposantes. A ses pieds, sous la falaise, coule la Zorn et, plus calme, le canal de la Marne au Rhin.

Site du Lutzelbourg, au dessus de la Zorn
Site du Lutzelbourg, au dessus de la Zorn
Site du Lutzelbourg, au dessus de la Zorn

Site du Lutzelbourg, au dessus de la Zorn

Le site du Lutzelbourg

L’entrée conserve une belle barbacane entourée de deux tours, et un pont fixe a remplacé le pont-levis au dessus de larges fossés. Au centre de la place, un immense donjon pentagonal, comme au Birkenfels chez nous, témoigne de l’ancienne force de la forteresse. L’accès se fait à l’étage par une belle porte gothique, et on pouvait monter dans les étages par un escalier aménagé dans l’épaisseur des murs.
Des angles du donjon, les murs des bâtiments rejoignaient l’enceinte extérieure, où se dressaient cinq fortes tours carrées. Une seule subsiste aujourd’hui : la Tour Pierre de Lutzelbourg. La structure et le plan du château sont inhabituels. Vraisemblablement, ils sont la trace des nombreuses évolutions du château lors de son histoire fort compliquée. Escapade au château de Lutzelbourg
Le Lutzelbourg est un des rares châteaux de montagne de notre région à posséder un puits, plutôt que de simples citernes. Ce point fort aurait dû assurer sa puissance, et pourtant…

Château de Lutzelbourg
Château de Lutzelbourg
Château de Lutzelbourg
Château de Lutzelbourg

Château de Lutzelbourg

Partout dans la forteresse, admirez les points de vue plongeant sur la vallée de la Zorn.

Les débuts du Lutzelbourg

Selon Dagobert Fischer, le château aurait été construit dès le XIème siècle sur les restes d’un castrum romain. Il appartenait initialement à l’ abbaye de Marmoutier. Un peu plus tard, ce premier burg, qui devait alors être bien modeste, est enlevé par Pierre de Moncion qui en prend le nom. Pierre devient le premier sire de Lutzelbourg. Daniel Schoepflin publie une lettre de contestation écrite par l’abbé de Marmoutier, Anselme. Le bon abbé se plaint de la prise de son château ainsi que de l’accaparement d’une forêt attenante.
Voici comment finit le litige :
Escapade au château de Lutzelbourg
Bien entendu, les contestations de l’abbé Anselme restent lettres mortes. Il obtient néanmoins de Reginald, fils de Pierre, la restitution de ses bois. A la mort, sans enfants, de Reginald, en 1124, le burg passe à l’évêché de Metz.

L’ histoire mouvementée des lieux

Une situation dominante, un donjon colossal, cinq fortes tours, une barbacane impressionnante, un fort pont-levis sur de larges fossés ! La place semble forte, voire inexpugnable. Le puits assure un approvisionnement régulier en eau. Le Lutzelbourg n’aurait jamais du être pris. Pourtant, au cours du XIIème siècle, et au début du suivant, le château ne cessera de changer de mains au gré des épisodes guerriers de cette période troublée. Jugez par vous-même !

  • 1151 Prise du burg par Mathieu, duc de Lorraine
  • 1151 Repris par l’évêque de Metz soutenu par Frédéric Barberousse.
  • 1154 Prise du château par Louis de Saarwerden
  • 1175 Repris par les troupes de l’évêque
  • 1235 Prise du château par Burkhart de Geroldseck
  • 1235 Siège terrible par les troupes de l’évêque Jean d’Apremont.

Ces années ‘mouvementées’ se terminent par le retour durable de la forteresse à l’évêché de Metz. En 1344 Burkhart de Fénétrange est le maître des lieux pour l’évêché.
Il s’ensuit une série d’engagements financiers, de paix castrales, de démêlés judiciaires. Le château est divisé en plusieurs parts qui changent de mains au rythme des dettes et des successions des propriétaires. On voit apparaître dans les textes, l’évêque de Strasbourg Guillaume de Diest, les Hohenstein, les Oberkirch… et bien d’autres seigneurs alsaciens ou lorrains.

 

Les portes à l'intérieur du Lutzelburg
Les portes à l'intérieur du Lutzelburg
Les portes à l'intérieur du Lutzelburg
Les portes à l'intérieur du Lutzelburg

Les portes à l'intérieur du Lutzelburg

1523 - François de Sickingen et la fin du château de Lutzelbourg

Escapade au château de Lutzelbourg François de Sickingen est un de ces nobles allemands, devenus mercenaires, lors les troubles liés à la Réforme en Allemagne. (Franz von Sickingen 1481-1523). Lors de la reprise en main des affaires de l’empire par les Grands Electeurs, François subit de nombreux revers avant de mourir accidentellement dans son château de Landstuhl. Malheureusement pour le Lutzelbourg, François était un des copropriétaires du château et y avait effectué plusieurs séjours. Cette même année 1523, l’ électeur de Trèves et le Palatin envoient leurs troupes en Alsace. Un détachement se présente devant le Lutzelbourg et la place se rend sans combat. Le site est alors livré aux flammes et démantelé. Seuls subsistent le donjon et la Tour Pierre de Lutzelbourg. Le reste n’est que ruines.
Voici le texte de la Chronique de Metz qui relate ces évènements.

‘Ces princes ont envoyé trois bannières de lansquenets piétons, avec six vingt chevaux, devant une autre place nommée Lutzelbourg, avec douze pièces d’artillerie pour assiéger le dit château en intention. Au cas où ils différeraient de se rendre, on y enverrait plus grande puissance. Car les dits princes n’eurent pas intention ou volonté de laisser droite nulle des places des alliés du dit François, mais veulent nettoyer tout le pays de ces larrons, et cette place est située au pendant du pays d’Aulsay. Alors, elle fut prise et arasée.

Huquenin, Chronique de Metz, citée par Dagobert Fischer

Le site est alors rattaché au comté de La-Petite-Pierre. Il ne sera pas relevé.
Escapade au château de Lutzelbourg

Sources

  • Daniel Schoepflin, Alsatia Diplomatica, pièce 283, 1761
  • Dagobert Fischer, Lutzelbourg, le château et le village, 1871

Illustrations

  • Photographies, PiP
  • Plan de situation et schéma du site, PiP
  • Portrait de François de Sickingen, trouvé sur le net

Article écrit suite à une balade avec Damas.
Nous terminerons par quelques images des sculptures qui subsistent dans les ruines.

 

Pierres sculptées au château de Lutzelburg
Pierres sculptées au château de Lutzelburg
Pierres sculptées au château de Lutzelburg
Pierres sculptées au château de Lutzelburg
Pierres sculptées au château de Lutzelburg
Pierres sculptées au château de Lutzelburg

Pierres sculptées au château de Lutzelburg

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article