Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Autour du Mont-Sainte-Odile

Le sentier des chameaux, en Alsace !

20 Mars 2013 , Rédigé par PiP, vélodidacte Publié dans #petits riens

Quelques années avant la Révolution, la forêt est une part importante de l’économie et des richesses du Piémont des Vosges. Le bois est une ressource essentielle et les diverses seigneuries se disputent les droits d’exploitation. Les litiges et les procès sont nombreux. En 1778, une importante campagne de bornage est lancée dans les forêts qui entourent Barr. Les principaux propriétaires sont la ville de Barr et les communes de Goxwiller, de Mittelbergheim, de Gertwiller et de Bourgheim, et enfin l’évêché de Strasbourg.


Les bornes portent les symboles stylisés de leurs propriétaires : la herse de Barr, les trois monts des Mittelbergheim, les ‘Dorfbrille’ de Goxwiller, l’épi de Gertwiller, un simple trait pour Bourgheim. Aux limites nord de la forêt barroise, on trouve également des pierres avec l’aigle d’Obernai ou la crosse de Sainte-Odile.

Le sentier des chameaux, en Alsace !
Les bornes sont fort nombreuses, taillées dans le grès. Les sculptures sont simples, il ne s’agit pas d’œuvre d’art, mais de simples bornes de géomètre.
Lors de la Révolution, une partie des bornes a été martelée, et certaines sculptures ont disparu, les armes des Landsberg sont plutôt rares. Beaucoup de pierres portent la date 1778 suivie de la mention ABGW. Ces quatre initiales signifient ‘Amts Barr gemeine Waldungen’ : Domaines forestiers communs de la Juridiction de Barr.

Les parcelles de l’évêché sont vraisemblablement celles de l’ancienne Abbaye de Niedermunster. Les bornes sont plus élaborées et portent en signe distinctif un dromadaire, chargé d’une grande croix. Il s’agit de l’évocation de la légende de la Grande Croix de Niedermunster, apportée de Bourgogne à l’Abbaye vers l'an 800. Tous les récits anciens parlent d’un chameau, mais les bornes, comme toute l’iconographie, représentent un dromadaire.

Proposition de balade

Le sentier qui longe la lisière sud des bois est appelé « Sentiers des Chameaux ». Pour le rejoindre, on laissera les bicyclettes à Truttenhausen pour emprunter les sentiers du Club Vosgiens. Balisage de disques bleus jusqu’à la première hauteur, puis de triangles bleus. A partir du Rocher d’Herrade, le sentier court à flanc de montagne. Les bornes sont d’abord rares, puis plus nombreuses, parfois séparées juste par quelques dizaines de mètres. Les sculptures sont situées sur la face arrière des bornes. Les faces avant portent des écussons souvent martelés. Cependant à proximité du Rocher d’Herrade, subsiste deux bornes avec le blason des Uttenheim.

Peu avant l’embranchement qui mène vers le Kiosque Jadelot et Sainte-Odile, les bornes ne sont plus en bordure de chemin, mais tracent une ligne pleine pente qui monte vers la départementale D 109. Là, elles disparaissent, sans doute victimes des travaux forestiers ou routiers. (La section de promenade présentant des bornes avec camélidés est indiquée en trait plein sur le plan proposé.)

Le retour vers Truttenhausen se fera en passant au château du Landsberg. On y admirera les ruines, les baies géminées et l’oriel au dessus de l’entrée. A Truttenhausen, on fera le tour du parc de l’ancienne prévôté, à l’extérieur des murs. Belles vues sur l’église et sur les jardins qui l’entourent.

M.A. Hickel a fait le relevé complet, dans les années 60, et a alors dénombré trente quatre ‘Kamelsteine’. Hier, nous n’en avons compté que vingt sept.


Vingt sept chameaux en Alsace, qui dit mieux ?


 

Source

M.A. Hickel, Les pierres bornes dans la forêt barroise, SHABDO 1970

 

Retrouvez d'autres articles liés à Niedermunster

( cliquez sur le lien )

 

Illustrations

  • Chameaux - Dromadaires
  • Schéma des signes distinctifs des bornes, PiP
  • Borne avec le blason des Uttenheim
  • Plan d’accès, PiP

 

Le sentier des chameaux, en Alsace !

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

PiP 02/01/2014 18:15

Un lecteur du Club Vosgien de Barr me signale une erreur!
Les trois monts ne représentent pas les armes des Landsberg qui en comptent cinq ! Mais le village de Mittelbergheim! C'est juste! En 1778, les forêts appartiennent aux communes. Excusez cette erreur !

Liliane DELATTRE 29/03/2013 19:28

Voilà un côté oriental assez inattendu ! L'Alsace exotique et ses chameaux dromadaires.
Nous faisons la différence entre chameaux et dromadaires, mais depuis quand ? En anglais, c'est bien "camel" pour les deux ?
Je suppose que cette iconographie, ayant pour origine la légende de la croix, n'indique pas la réelle présence de cet animal sur ces terres. En tous cas, pas facile de transporter une croix, avec une comme avec deux bosses ...

PiP 30/03/2013 09:50

les textes précisent bien que le dromadaire serait resté à Niedermunster de longues années.
On a également un chameau à Colmar quelques siècles plus tard lors du régne de Frédéric II de Hohenstaufen.

alix Parsy 24/03/2013 22:22

tous ces dromadaires en Alsace! et on nous parle de réchauffement climatique? ce serait plutôt l'inverse
ALIX

PiP 25/03/2013 15:00

Sur certaines photos, on voit de la neige... pauvres bêtes, elles ne sont pas habituées à ces frimas !