Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Autour du Mont-Sainte-Odile

Jonas et la baleine dans l’Hortus Deliciarum

20 Août 2013 , Rédigé par PiP, vélodidacte

Herrade de Landsberg dans son Hortus, rédigé au douzième siècle, illustre de nombreuses histoires de la Bible. Un dessin de grande taille est dédié à Jonas. C’est dire l’importance que voulait donner Herrade à l’histoire de ce prophète.

Le prophète Jonas

Le personnage de Jonas apparaît à deux reprises dans l' Ancien Testament.  Tout d’abord dans le Livre des Rois, un verset de la vie du roi Jéroboam II cite simplement son nom et celui de son père. Jonas y est désigné comme prophète. Vous trouvez également deux images de Jonas dans l’Hortus.

‘C’est lui qui rétablit le territoire d’Israël depuis Lebo-Hamath jusqu’à la mer de la Araba, selon la parole que le seigneur, le dieu d’Israël, avait dite par l’intermédiaire de son serviteur le prophète Jonas, fils d’Amittaï de Gath-Héfèr.’

Livre des Rois, 14-25

 

Ensuite, c’est un livre complet qui lui est dédié : le Livre de Jonas.
L’histoire racontée par la Bible est plus complexe que la simple image populaire de Jonas et de sa baleine, restée dans l’esprit de chacun. En voici les lignes principales.

1 Dieu est mécontent de la conduite des habitants de Ninive. Il décide d’envoyer Jonas sur place. Mais Jonas ne voit pas les choses ainsi, il décide de désobéir et s’embarque à Jaffa pour Tarsis. Dieu, courroucé, déclenche une tempête, et les marins sont fort effrayés. Ils réveillent Jonas qui dormait dans la cale et lui demande d’invoquer son dieu. Jonas se reconnaît responsable de la furie des éléments et demande à être jeté à la mer. Les marins le précipitent par dessus bord, et la mer s’apaise.

2 Dieu envoie un ‘grand poisson’ pour engloutir Jonas. Jonas reste dans les entrailles du poisson trois jours et trois nuits. Il prie et Dieu lui pardonne.

‘Alors le Seigneur commanda au poisson et aussitôt le poisson vomit Jonas sur la terre ferme.’

Livre de Jonas, 2-11

3 Dieu réitère alors sa demande de partir et convaincre Ninive. Jonas s’y rend et prêche, il annonce la destruction prochaine de la ville. Ninive et le roi des Perses se soumettent. Et Dieu revient sur sa décision de détruire la capitale perse.

4 Jonas ne comprend pas cette clémence. Il se dit qu’il avait raison et n’aurait pas du venir. En fait, il ne croit pas vraiment au pardon. Jonas s’installe alors à l’extérieur de la ville et attend : il veut voir ! Dieu fait pousser une plante pour lui donner de l’ombre. Jonas est content. Dieu envoie alors un ver qui fait mourir la plante. Jonas a chaud. Il souhaite mourir. Il se désole sur sa plante. Et Dieu conclut : tu as pitié d’une plante et moi, je n’aurais pas pitié de Ninive ?

L’histoire de Jonas est une parabole sur l’obéissance et le pardon. Les miracles s’enchaînent. Tempête générée puis calmée, énorme poisson, plante protectrice. L’essentiel du récit illustre l’insoumission de Ninive et de Jonas, puis le pardon accordé à chacun. L’épisode du ‘grand poisson’ n’est qu’une anecdote dans un récit d’une plus grande ambition. Mais cette ‘baleine’ marque les esprits.

La Miniature d’Herrade de Landsberg

Dans les paraboles traitées dans l’Hortus, Herrade traite, le plus souvent, ses sujets par une série de trois ou quatre petites vignettes. Un peu comme le feraient les auteurs de bandes dessinées d’aujourd’hui. Le pauvre Lazare, le Bon Samaritain sont dessinés de cette manière. Ici, curieusement, Herrade choisit une seule image, de grande taille. Attachait-elle une telle importance à l’histoire de Jonas ? Et pourquoi a-t-elle choisi l’épisode du ‘grand poisson’ ? Sans doute pour son côté surnaturel, si marquant pour les moniales de Sainte-Odile. Quel dommage que nous n’ayons pas connaissance des textes qui accompagnaient le dessin d’Herrade.
Le lecteur attentif aura remarqué que la Bible ne parle pas de baleine, mais de ‘grand poisson’ ! De fait, le poisson d’Herrade n’a rien d’une baleine ! Tête aplatie, long corps fuselé, cylindrique et allongé, deux nageoires dorsales, de petites écailles, une nageoire anale avec rangs épineux ! Ligne latérale bien marquée, un dos foncé pour un ventre blanc. A n’en point douter, le poisson d’Herrade est un sandre ! Sander Lucioperca, plus exactement. Sans doute Herrade a-t-elle cherché et fait pêcher le modèle de son dessin dans l’étang proche du cloître de Niedermunster, le monastère du bas du Mont-Sainte-Odile. Le sandre est un carnassier qui peut atteindre plus d’un mètre de longueur pour une dizaine de kilos pour les pièces exceptionnelles. Sans doute le plus gros poisson connu par Herrade. Le sandre de Niedermunster est devenu le ‘gros poisson’ de la Bible.
Le sandre d’Herrade rejète un Jonas souriant devant les murs de Ninive ! Pourtant Ninive était sise bien loin des rivages de la Méditerranée et se situait dans l’actuel Irak ! Le ‘gros poisson’ avait parcouru une bien belle distance et remonté le Tibre… on comprend mieux les trois jours et trois nuits nécessaires à ce périple !
Sourions avec Herrade ! Les remparts de Ninive possédaient alors une belle colonnade romane et ses portes à ferrures étaient semblables à celles des édifices laïcs ou religieux du Mont-Sainte-Odile. On trouve les mêmes fers sur la porte sud de la chapelle Saint Nicolas d’ Ottrott, par exemple.

Le poisson dans l’Hortus

Outre les poissons figurant aux divers festins dessinés par Herrade que nous avons présentés dans un précédent article consacré à la Bretzel, notre bonne abbesse de Saint Odile propose deux autres miniatures où figurent des poissons.
Le première traite de la Genèse. Le cinquième jour, les animaux sont créés, et parmi eux, les poissons. Dans cette superbe image dont nous proposons uniquement la partie ‘piscicole’, Herrade a également dessiné une licorne, un griffon et un félin qui attrape une souris par la queue !


La seconde occurrence advient dans la présentation du Zodiaque.

Il ne s’agit alors pas de sandres ! Peut-être des perches ? Nous attendons les avis de nos lecteurs.

Illustrations

  • Le Prophète Jonas, Hortus Deliciarum
  • Jonas et le Grand Poisson, Hortus Deliciarum
  • Le cinquième jour de la Genèse, détail, Hortus Deliciarum
  • Le Zodiaque, détail, Hortus Deliciarum
  • Jonas et la baleine, vitrail, Saint Etienne, Mulhouse
  • Jonas et la baleine, sculpture, cathédrale de Strasbourg

 

Retrouvez d’autres articles concernant l’ Hortus Deliciarum !

( cliquez sur le lien )

 

Nous vous proposons une dernière image 'alsacienne' de Jonas. Cette sculpture se trouve sur la face nord de la cathédrale de Strasbourg. Pas facile à trouver.... Jonas, décharné, sort du poisson, devant les portes de Ninive.

Ne ratez pas, en fin d'article, notre recette inédite du sandre !

 

Jonas dans l' Hortus

Jonas dans l' Hortus

Ma Recette des filets de sandre au Riesling !
Dans un plat de terre, déposer les filets sur un lit d’échalotes hachées. Saler et poivrer. Mouiller de Riesling.
Couvrir d’un papier d’aluminium. Mettre à four chaud, 15 minutes.
Ensuite : placer les filets sur un plat. Maintenir au chaud.
Dans une petite casserole, réduire la sauce à feu doux. Ajouter de la crème fraîche. Réduire.
Lier la sauce avec deux jaunes d’œufs, du beurre fondu et un doigt de Riesling.
Napper le sandre et servir avec quelques spaetzle.
On ne peut faire plus simple, on peut difficilement faire mieux !

Pour le Riesling : choisissez un vin jeune et racé, de préférence chez Blanck à Obernai !
Et finissez tranquillement la bouteille en pensant à notre amie Herrade !

Livre de recettes, PiP

Commenter cet article

Jonas 18/10/2013 15:04

Mais que de détails! Bravo pour cette belle enquête jaune sandrée.

Une chose que je ne comprend pas: si Dieu est a priori de bonne foi dans sa pitié de Ninive, Jonas de son côté ne semble avoir pitié de la plante non par altruisme, mais car elle le gardait au frais...

Et puis qu'a-t-il fait du ver de terre??? Sait-on s'il l'a donné au gros poisson en remerciement avoir fait le taxi?

Bien des mystères!

(Jonas: le copain de François)

PiP 23/10/2013 21:28

Il te faut relire le Livre de Jonas.... pour connaitre le sort du ver...
Quant à juger Jonas... Il semble que Dieu ne l'ait pas fait, alors? que ferais-tu? gamin!
Tu passes quand tu veux à Obernai, Jonas !

alix P 21/08/2013 23:20

j'aime
Depuis le temps qu'on nous parle de baleine! de quoi y perdre son latin!
C'est vrai que ce poisson ne ressemble pas à une baleine et je vois mal une baleine remonter un fleuve!

PiP 23/08/2013 07:35

et un sandre en méditerranée ?