Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Autour du Mont-Sainte-Odile

La Prévôté de Truttenhausen (suite)

30 Décembre 2015 , Rédigé par PiP vélodidacte Publié dans #petits riens

Pour terminer l’année 2015, nous vous proposons quelques photographies de l’église Saint Nicolas de Truttenhausen. Le mois dernier, nous avons consacré un article, étoffé, à l’histoire de la Prévôté. Aujourd’hui, ce sera une simple promenade dans les ruines romantiques de l’église de Truttenhausen.La Prévôté de Truttenhausen (suite)

Souvenirs de l’église romane de Truttenhausen

Nos lecteurs les plus assidus savent que l’église romane, édifiée du temps d’ Herrade de Landsberg en 1181, fut détruite et incendié par les Routiers venus de France, sous le commandement d’ Arnaud de Cervole. C’était en 1365 ! Pourtant, l’amateur d’art roman qui prend son temps à Truttenhausen, trouvera, en cherchant bien, quelques éléments de ces temps lointains.

Restes romans de Truttenhausen
Restes romans de Truttenhausen
Restes romans de Truttenhausen
Restes romans de Truttenhausen
Restes romans de Truttenhausen
Restes romans de Truttenhausen
Restes romans de Truttenhausen
Restes romans de Truttenhausen

Restes romans de Truttenhausen

Au nord de l’église, sous l’arc gothique, plusieurs sculptures sont plus anciennes, admirez ! Nous revoilà au temps d’ Herrade. L’ancienne entrée du cloître roman proposait de belles colonnettes sculptées. Les fenestrons romans ont été réutilisés lors de l’érection du clocher gothique.

L’église gothique de Truttenhausen

En 1468, le prieur de Truttenhausen, Jean Thilmann, doit reconstruire son église après le passage dévastateur des Écorcheurs du futur Louis XI. Les temps et les modes ont changé, la nouvelle église sera gothique. La tour-porche du clocher porte la date de 1490. Elle doit nous dire la fin des travaux. L’édifice est alors d’importance : 41 mètres de longueur.

  • Porche : 6,5 mètres sur 12,5 de largeur
  • Nef : 17 mètres sur 12,5
  • Chœur, voûté sur trois travées, 17,5 mètres.

Voici les restes des verrières du chœur.

Les ogives des verrières de Truttenhausen
Les ogives des verrières de Truttenhausen
Les ogives des verrières de Truttenhausen
Les ogives des verrières de Truttenhausen

Les ogives des verrières de Truttenhausen

Et, d’autres vues de l’ensemble de l’église.

L'église gothique de Truttenhausen
L'église gothique de Truttenhausen
L'église gothique de Truttenhausen

L'église gothique de Truttenhausen

Les dalles funéraires de Truttenhausen

Cinq dalles sculptées nous racontent l’histoire de Truttenhausen.

La Prévôté de Truttenhausen (suite)
1348 -La dalle la plus ancienne porte la date de 1348. Vous pouvez y déchiffrer ‘Egenolfus, Miles de Landsberg’ et reconnaître le blason de cette famille. Egenolf a connu les temps les plus prospères de Truttenhausen. De tout temps, les Landsberg ont été très liés à la prévôté, proche de leur château familial.
1412 – Une grande croix ornée d’un calice. On pourrait penser à un prieur de Truttenhausen. Mais Rulinus est décédé en 1403 et Burckhardt en 1418, selon B. Hertzog. Alors, que penser ? Vraisemblablement, la tombe d’un des prêtres du lieu, un certain Johannes.
La Prévôté de Truttenhausen (suite)
1433 – La troisième dalle porte les armes de la famille d’Andlau. A cette date, le prieur de Truttenhausen est Johannes Betschelin von Barr. La prévôté connaît quelques années de calme avant l’arrivée des Armagnacs de Louis XI. La présence d’un Andlau à Truttenhausen n’est pas surprenante : quelques kilomètres séparent les deux abbayes.
1510 – Voici la dalle la plus impressionnante. Un abbé à ample chevelure porte un calice. Nous sommes alors sous le priorat de Wernert, à quelques années de la révolte des Paysans d’Alsace.
La Prévôté de Truttenhausen (suite)
1529 – Cette dernière stèle est la plus chargée d’histoire. Johannes de Schonbach règne sur la petite communauté lorsque les paysans de Ludwig Ziegler viennent s’installer à Truttenhausen. C’est de Bundschuh, la Guerre des Paysans de 1525, qui n’en peuvent plus des abus des seigneurs et de l’ Eglise.
Johannes verra son église détruite, il sera l’avant dernier des prieurs de Truttenhausen. Après lui, ce sera le temps d’Antoine de Collen, dernier prieur, puis viendra le grand incendie de 1555 qui verra l’abandon du site.

Illustrations

Photographies, BrR, VeH et PiP

Pour en savoir plus sur la prévôté :

Les ruines de Truttenhausen sont sises sur une propriété privée.
Elles sont ouvertes au public lors des journées du patrimoine.
Merci de respecter le site.

 

La Prévôté de Truttenhausen (suite)

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Pierre Guibaud 05/01/2016 16:15

Bonne Année, Monsieur "PiP" ... J'apprécie à leur juste valeur les images et commentaires de ce Truttenhausen qui est si cher à mon cœur (comme le Landsberg, d'ailleurs). Je vous en remercie tout particulièrement ... J'y ai passé dans mon enfance et ma jeunesse tant de moments merveilleux ...
Bien cordialement ...
Pierre Guibaud (cousin des Turckheim de Truttenhausen) ...

claire 04/01/2016 19:03

Superbes ruines...Pas mal de les avoir dans son jardin...